UN PRINTEMPS QUI S’ANNONCE… ACTIF!

Au Québec, l’hiver a été rude et long, mais le travail du RNF ne s’est pas arrêté pour autant. Deux nouveaux sujets de normalisation d’intérêt pour la Francophonie ont été ajoutés au programme et le RNF est à pied d’œuvre pour mobiliser, outiller et guider ses membres pour qu’ils participent aux travaux réalisés par les comités techniques de l’ISO. On a aussi le plaisir de partager avec vous les plus récentes nouvelles de nos quatre cellules Femmes, jeunes et normalisation. Et pour ajouter notre grain de sel à la Journée internationale de la femme du 8 mars, nous vous invitons à écouter notre tout nouveau balado sur l’autonomisation des femmes. Découverte garantie!

UTILISER LES NORMES, C’EST BIEN
PARTICIPER À LEUR ÉLABORATION, C’EST ENCORE MIEUX

De nouvelles opérations sont en cours au RNF pour porter la voix des pays francophones dans les travaux d’élaboration des normes internationales d’intérêt pour eux. En effet, depuis le début de 2019, deux nouveaux sujets s’ajoutent à celui des Systèmes de traitement d’assainissement à l’échelle de la collectivité, orientés ressources (ISO/PC 318). Il s’agit des normes sur les Villes et communautés durables territoriales (ISO/TC 268) et de celles sur l’Économie circulaire (ISO/TC 323). Voyons un peu de quoi il s’agit.

VILLES ET COMMUNAUTÉS TERRITORIALES DURABLES – ISO/TC 268
Ouverture, résilience, sécurité et durabilité

Le comité technique de l’ISO responsable du développement des normes dédiées aux villes durables a été identifié comme celui répondant le mieux au onzième Objectif de développement durable de l’ONU qui consiste à faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables (https://www.iso.org/fr/sdg11.html).
Déjà six normes ont été publiées par l’ISO grâce aux travaux de ce comité technique. Parmi elles, mentionnons la norme internationale Développement durable des communautés — Système de management pour le développement durable – Exigences et lignes directrices pour son utilisation (ISO 37101), laquelle vise à aider les collectivités à mettre en place une stratégie de développement durable qui tienne compte de leur contexte économique, social et environnemental.
Dans le cadre du programme de 2019, le comité technique doit se pencher sur la mise en œuvre d’un système de management du développement urbain durable pour les villes de petite et moyenne tailles et pour les quartiers d’affaires. Il sera aussi question de l’Open Data (données ouvertes) pour les villes et communautés territoriales.

Le comité technique de normalisation se réunit du 8 au 12 avril prochain en France à l’AFNOR. Une journée entière du programme sera dédiée aux membres du RNF pour les mettre à niveau sur les travaux en cours dans ce comité technique.

Déjà 11 pays de l’espace francophone ont annoncé leur présence comme membres participants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Canada, Côte d’Ivoire, France, Haïti, Maroc, Maurice, Niger, Rwanda. En outre, 4 pays agiront comme membres observateurs. Il s’agit de la Belgique, du Liban, du Luxembourg, du Sénégal et de la Suisse.

ÉCONOMIE CIRCULAIRE – ISO/TC 323
Un langage commun à l’échelle internationale

Voilà un sujet important pour le développement durable de la Francophonie. Et à ce titre, le RNF, appuyé par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), poursuit ses efforts pour mobiliser le plus grand nombre de pays francophones autour de la table. Mais, de quoi s’agit-il au juste?

Un nouveau comité technique de normalisation sera responsable d’élaborer des exigences, des cadres, des lignes directrices et des outils de support pour planifier, mettre en œuvre, évaluer et améliorer un projet d’économie circulaire. L’objectif : établir un langage commun international sur ce qu’est l’économie circulaire. Les livrables s’appliqueront à toute organisation ou à tout groupe d’organisations souhaitant déployer des projets d’économie circulaire, notamment les organisations commerciales, les services publics et les organisations à but non lucratif.

Les travaux seront présidés par l’AFNOR qui a récemment publié une norme sur l’économie circulaire. Le comité de normalisation se réunira pour la première fois du 20 au 24 mai prochain en France à l’AFNOR. Encore une fois, une journée complète sera réservée aux membres du RNF pour les mettre à niveau sur les travaux en cours dans ce comité technique.

Déjà, 7 pays de l’espace francophone ont annoncé leur présence comme membres participants : Belgique, Burkina Faso, Cameroun, Canada, France, Luxembourg et Suisse. C’est de bon augure, mais vu l’importance du sujet pour l’ensemble de la Francophonie, le RNF et l’IFDD travaillent assidûment à augmenter ce nombre.

FEMMES, JEUNES ET NORMALISATION
Des nouvelles de nos cellules

Les cellules dont il est question ici n’ont rien à voir avec la biologie! Elles représentent plutôt le canal de communication que le RNF a mis sur pied avec les organismes nationaux de normalisation pour non seulement donner de l’information aux femmes et aux jeunes entrepreneurs, mais aussi pour les accompagner et les former, au besoin. L’idée : leur faire comprendre qu’utiliser les normes dans leur plan d’affaires, ce n’est pas une contrainte, mais plutôt, un moyen pour maîtriser les bonnes pratiques dès le début, pour créer de la valeur dans leurs entreprises et accéder aux marchés. Chaque cellule est soutenue par l’organisme national de normalisation de son pays qui, lui-même, est soutenu par la grande bannière du Réseau Normalisation et Francophonie, le RNF.

Voici ce que trois d’entre elles avait à nous raconter ce mois-ci.

LE SÉNÉGAL
Une meilleure gestion de la sécurité sanitaire des aliments
À la suite du diagnostic HACCP effectué auprès de sept PME, la Cellule Femmes, jeunes et normalisation du Sénégal va proposer des plans d’action pour une mise en place des exigences du système HACCP. Du côté des activités, la Cellule a participé à la 4e édition de la Foire internationale de Kaolack (FIKA) tenue au mois de février 2019 et nous prévoyons une journée de sensibilisation sur les bonnes pratiques d’hygiène destinée à un Réseau d’entrepreneurs femmes transformatrices de produits locaux.

LE BURKINA FASO
2019, une année charnière pour la Cellule Burkinabè
Avec le soutien du RNF, l’ABNORM a lancé, en 2018, la Cellule Burkinabè Femme, Jeune et Normalisation et, déjà, nous comptons 320 membres! Nous amorçons l’année 2019 avec plusieurs activités de terrain, dont notre participation à une foire organisée dans le cadre des journées de l’entrepreneuriat féminin sous le thème « Place des femmes dans l’économie locale et familiale : hommage au dynamisme des femmes dans le commerce et les échanges économiques ». De plus, au cours de l’année, nous prévoyons tenir deux rencontres de concertation avec les membres de la cellule. D’ailleurs, nos membres seront parties prenantes de certains événements comme l’organisation du prix burkinabè de la qualité ou la célébration de la journée mondiale de la normalisation.

LE CAMEROUN
On multiplie les activités de formation!

Au Cameroun, nous avons déjà organisé quatre cafés de normalisation et cinq sessions de formation sur la norme camerounaise NC 04-Étiquetage de denrées alimentaires préemballées pour les femmes entrepreneurs qui mettent sur le marché des produits alimentaires emballés à l’avance. De plus, dans le cadre des activités du 8 mars, la Cellule a organisé avec l’ANOR des ateliers de formation sur le rôle de la normalisation dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Une trentaine de femmes inscrites à la Cellule y ont participé, ce qui leur a permis de partager leur expérience et de recevoir des conseils de la part des experts présents. Elles ont témoigné avec satisfaction de leur participation, laquelle a contribué à améliorer l’emballage et l’étiquetage de leurs produits et à réaliser des bénéfices supplémentaires. La Cellule se prépare également à faire une étude sur l’entrepreneuriat féminin afin d’affiner sa feuille de route. Dans l’attente des résultats de cette étude, elle entend organiser une autre série de cafés de normalisation et de sessions de formation sur les bonnes pratiques d’hygiène en matière agro alimentaire. Le cap est donc fixé sur la norme NC 30-Principes généraux d’hygiène agroalimentaire.

Vous aimeriez faire partie d’une de ces cellules? Pour vous inscrire, rendez-vous au http://associationrnf.org/ et sélectionnez votre pays. C’est aussi simple que ça!

QUOI DE NEUF CHEZ NOS MEMBRES?

Le 8 mars, à Nairobi, avait lieu la remise des premières certifications selon le programme Ecomark Africa (EMA) opéré par l’Organisation africaine de normalisation (ORAN). Ce programme vise à améliorer le commerce intra africain par la certification de biens et de services conformes aux normes africaines d’écolabellisation. À ce jour, quatre secteurs sont ciblés : l’agriculture, la pêche/aquaculture, la foresterie et le tourisme. Félicitations aux nouveaux certifiés!

BALADO EN BALADE

Normalisation et autonomisation des femmes, un mariage improbable?
Quoi de plus pertinent en cette Journée internationale de la femme que d’écouter le tout récent balado du RNF sur l’autonomisation des femmes? En fait, ça tombe sous le sens, puisque vous y découvrirez comment la normalisation joue un rôle dans l’égalité des sexes et l’autonomie des femmes. Un indice? La très grande majorité des produits et services que nous consommons sont conçus conformément aux normes. Or, 90 % des experts qui élaborent les normes sont des hommes… Cherchez l’erreur!
En compagnie de Léna et Lorenza, vous comprendrez vite comment la participation des femmes à l’élaboration des normes internationale est importante, voire essentielle.

HEUREUSE COÏNCIDENCE?

Saviez-vous que la Journée internationale de la Francophonie et la Journée internationale du bonheur tombent toutes les deux le 20 mars? Simple coïncidence? Sûrement pas, car c’est toujours un bonheur de célébrer la Francophonie!

Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, Tous droits réservés.

Vous ne voulez plus recevoir cette infolettre?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désabonner de cette liste.

 

This email was sent to *|EMAIL|*

why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences

*|LIST:ADDRESSLINE|**|REWARDS|*