UNE RENTRÉE AUTOMNALE FOISONNANTE D’ACTIVITÉS!

L’été a cédé le pas à un début d’automne débordant d’activités. En plus de la tenue de sa propre assemblée générale au Cap en Afrique du Sud, le RNF a participé à trois événements d’importance : l’assemblée générale de l’ISO, l’atelier de l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et une visite au siège de l’Agence des normes et de la qualité du Cameroun (ANOR). En voici un bref survol.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L’ISO ET DU RNF

Cette année, c’est l’organisme sud-africain de normalisation, le South African Bureau of Standards (SABS), qui était l’hôte de l’assemblée générale annuelle de l’ISO au Cap en Afrique du Sud. Nous avons tous été accueillis chaleureusement et l’organisation était absolument impeccable. Il faut le dire, les Sud-Africains sont passés maîtres dans l’art de recevoir d’importantes délégations. Impossible de se perdre, de ne pas savoir où aller ou d’être mal pris. Leur bienveillance envers leurs invités est absolue. Merci à toute l’équipe!

 

Une belle représentation à l’assemblée générale du RNF

Le RNF était heureux de pouvoir compter sur la présence de dix organismes nationaux de normalisation provenant de la Belgique, du Burkina Faso, du Cameroun, du Canada, de la France, du Mali, du Luxembourg, de Maurice et du Sénégal. Se sont joints à eux cinq organisations internationales, dont l’Organisation régionale africaine de normalisation (ORAN), l’Organisation internationale de normalisation (ISO), la Commission électrotechnique internationale (IEC), le Comité européen de normalisation et le Comité européen de normalisation électrotechnique (CEN-CENLEC), de même que la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU). Le RNF en a profité pour multiplier les rencontres bilatérales avec les acteurs internationaux de la normalisation, lesquelles se sont avérées plus que fructueuses.

 

Nos membres à l’honneur!

Durant toute la semaine, les membres du RNF se sont démarqués de multiples façons. En voici quelques échos.

  • Le directeur général de l’Agence togolaise de normalisation, M. Fossou Lawson-Hetchely, signe la Déclaration sur les normes et l’élaboration des normes tenant compte des questions de genre.

Crédit photo : SABS

En vertu de cette déclaration, les organismes nationaux de normalisation (ONN) s’engagent à favoriser une participation équilibrée des deux sexes dans leurs organes de gouvernance et à prendre en compte les besoins des femmes lors des travaux d’élaboration des normes. D’ailleurs, l’ONU mène actuellement une vaste opération pour inciter les ONN de par le monde à signer cette déclaration et à adopter un plan d’action pour l’égalité des sexes dans le contexte de la normalisation. À ce jour, quelques membres du RNF, dont l’Organisation africaine de normalisation (ORAN), ainsi que les ONN du Canada, du Congo RDC, du Luxembourg, du Maroc, de la Suisse et du Sénégal ont signé cette déclaration. C’est évidemment un bon début, mais nous pouvons faire mieux!

  • Coup double pour l’Association sénégalaise de normalisation (ASN)

Crédit photo: ISO

Le nouveau directeur général de l’ASN, Abdourahmane Ndione, a fait une brillante présentation lors de la session Renforcement de la participation aux travaux techniques de l’ISO au moyen de jumelages. Il a en effet parlé de son expérience de parrainage avec l’organisme américain de normalisation AINSI qui lui a permis de siéger en binôme dans deux secrétariats de comité de normalisation internationaux. Selon son témoignage, cette enrichissante expérience de travail l’a aidé non seulement à se positionner pour obtenir son nouveau poste de DG, mais également à s’acquitter de ses nouvelles fonctions. Il a également eu l’occasion de signer un protocole d’entente (Memorandum of Understanding) avec l’organisme étatsunien d’élaboration de normes Underwriters Laboratories (UL).

  • INNORPI

Crédit photo: ISO
M. Chokri Makhlouf de l’Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle de la Tunisie (INNORPI) et cosecrétaire des travaux de normalisation de l’ISO/TC 228 Tourisme et services connexes s’est joint au panel sur l’intérêt pour les pays en développement de participer à l’élaboration des normes internationales. À n’en pas douter, la Tunisie a su tirer grand profit de sa position stratégique dans le comité de normalisation international pour appuyer la croissance de son industrie touristique.

  • Élection dans le Groupe 2 du conseil d’administration de l’ISO

Quatre pays, dont deux francophones, se disputaient les deux postes vacants au sein du groupe 2 du conseil d’administration de l’ISO. Le Canada était représenté par Mme Chantal Guay, la Belgique par M. Johan Haelterman, la République de Corée par M. Seung Woo Lee et l’Australie par M. Adrian O’Connell. Au terme du vote, c’est le Canada et la Corée qui l’ont emporté. Toutes nos félicitations à Mme Chantal Guay et chapeau à notre collègue belge pour sa superbe campagne.

  • Cérémonie de passation des pouvoirs au nouveau président de l’ISO

Touchante cérémonie de passation des pouvoirs selon les rites traditionnels africains entre l’actuel président de l’ISO, le Canadien John Walter, et le nouvel élu, le Kenyan Eddy Njoroge. M. Njoroge exercera ses fonctions pendant deux ans, soit de janvier 2020 à décembre 2022.  Il est le premier Africain à occuper cette fonction en plus de 70 ans d’existence.

Lors de son discours officiel, il a évoqué son désir d’élargir l’engagement des pays en développement dans les activités de l’ISO et dans l’élaboration des normes internationales afin que ces pays puissent profiter de toute la valeur de la normalisation internationale. Il estime que les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) doivent être encouragées à utiliser les normes comme outils stratégiques pour renforcer leurs activités et soutenir le développement harmonieux des marchés et des sociétés. Le RNF ne pouvait dire mieux!

Nous profitons aussi de cette tribune pour remercier M. John Walter de son dévouement, de sa passion pour la cause et de son indéfectible engagement. Il a fait un formidable travail!

ATELIER DE TRAVAIL DU RNF

SUR L’APPORT DE LA NORMALISATION DANS LA GESTION DES VILLES

Le 24 septembre, à l’invitation de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), le RNF a tenu une journée complète d’atelier de travail à la Communauté urbaine de Yaoundé. Organisé en collaboration avec l’AFNOR et l’IFDD, cet atelier intitulé « Contribution à la définition des normes internationales pour une ville durable » a rassemblé plus de 100 représentants des ONN et des autorités locales (maires et élus municipaux) du Cameroun, du Bénin, du Burundi, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Maroc, de Maurice, du Sénégal, du Togo, du Rwanda. Le principal objectif de cet atelier consistait à réunir ces deux groupes (ONN et autorités locales) pour créer entre eux des liens afin de tirer profit de la normalisation dans la gestion des villes (utilisation des normes et participation à la normalisation).

Signature d’une déclaration officielle

Le clou de cette journée a été sans aucun doute, la signature d’une déclaration commune par les maires francophones, les magistrats municipaux et les représentants des autorités locales. Un engagement clair de la part de ces derniers à :

  • Encourager le développement et l’utilisation des normes en matière de villes durables;

  • Mobiliser et contribuer aux travaux mis en place par les Organismes nationaux de normalisation;

  • Proposer de nouvelles normes qui apparaîtraient nécessaires.

Consulter la déclaration

VISITE AU SIÈGE DE

L’AGENCE DES NORMES ET DE LA QUALITÉ DU CAMEROUN (ANOR)

Bien plus qu’une simple visite, ces deux jours ont été l’occasion de participer à plusieurs rencontres. En effet, nous avons eu le plaisir de constater le vaste travail accompli par la cellule camerounaise Femme et normalisation depuis son lancement, et ce, malgré des moyens limités. Bravo!

Nous avons également rencontré les comités miroirs camerounais sur les villes durables (ISO/TC 268), sur les économies circulaires (ISO/TC 323) et sur le cybercommerce (ISO/TC 321). Et pour terminer la journée de belle façon, nous avons pu échanger avec le DG de l’ANOR, M. Charles Booto, qui est également vice-président Afrique du RNF et président de l’ORAN.

 

Merci à nos hôtes pour leur accueil chaleureux et un agenda de visites bien organisé et rempli à souhait!

Facebook

Twitter

Website

Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, Tous droits réservés.

Vous ne voulez plus recevoir cette infolettre?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences ou vous désabonner de cette liste.


This email was sent to *|EMAIL|*

why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences

*|LIST:ADDRESSLINE|*

*|REWARDS|*