« Le RNF : une action concrète pour faire la différence. »

Normes et autonomisation économique des femmes

Qui fait la norme, fait le marché!

Les femmes demeurent sous représentées dans les travaux de normalisation sur la scène internationale et c’est pourquoi le RNF a fait de l’autonomisation économique des femmes une priorité.

Par ses actions concrètes, le RNF vise donc à accroître la représentation des femmes au sein des comités internationaux de normalisation afin qu’elles aient une influence sur les décisions qui sont prises et pour que les règles du jeu tiennent compte de leur propre réalité. C’est aussi l’endroit idéal pour prendre connaissance, à un stade précoce, des nouvelles tendances qui dominent leur domaine d’affaires et pour acquérir une expérience inestimable. 

En savoir plus…

Comment cela se traduit-il dans la réalité?

Concrètement, le RNF fait en sorte de donner aux femmes le plus d’information possible afin qu’elles saisissent l’occasion d’utiliser les normes et de participer aux comités internationaux de normalisation qui les interpellent. Cette pleine participation vaut son pesant d’or puisqu’elle contribue à renforcer les capacités stratégiques des femmes et des pays francophones dans notre économie.

L’une des clés maîtresses pour renforcer l’autonomisation économique des femmes entrepreneures, c’est la maîtrise des normes applicables dans leur domaine d’affaires. Sans produits et services de qualité, conformes aux normes, pas de projets bancables, pas de marché ni de pérennité et de postérité. 

Des normes qui tiennent compte des questions de genre

Le RNF, comme membre du Groupe de travail des politiques de coopération en matière de réglementation et de normalisation (WP-6) du CEE-ONU – une des commissions régionales des Nations Unies qui œuvrent pour une meilleure représentation des femmes dans la normalisation – a participé à l’initiative menant à la signature par des dizaines d’organismes de normalisation de par le monde de la Déclaration sur les normes et l’élaboration des normes tenant compte des questions de genre.

Ces engagements visent à s’assurer que les comités de normalisation prennent bien en compte les besoins des femmes lors des travaux d’élaboration des normes. D’ailleurs, l’ONU mène actuellement une vaste opération pour inciter les organismes nationaux de normalisation de par le monde à signer cette déclaration et à adopter un plan d’action pour l’égalité des sexes dans le contexte de la normalisation.

Pour en apprendre davantage sur cette initiative L’initiative pour des normes tenant compte des questions de genre   (en anglais).

Écoutez notre balado sur...
La normalisation et autonomisation des femmes, un mariage improbable?

La très grande majorité des produits et services que nous consommons sont conçus conformément aux normes. Or, 90 % des experts qui élaborent les normes sont des hommes… Cherchez l’erreur! Mais, en quoi la normalisation joue-t-elle un rôle dans l’égalité des sexes et l’autonomie des femmes? Léna et Lorenza nous répondent.

Ensemble pour la Francophonie économique !

Membres fondateurs

Pin It on Pinterest